JIF 2020 : Les femmes de la coopérative COMIAKOL déterminées à faire preuve d’égalité dans l’artisanat minier.

«Mieux vaut tard que jamais», dit-on ! Une semaine après la commémoration de la Journée Internationale de la Femme au Lualaba, les femmes de la Coopérative Minière et Artisanale de Kolwezi (COMIAKOL) ont célébré le samedi 14 mars cette journée de lutte pour les droits de la femme d’une manière exceptionnelle.

Au son de la fanfare Kizito, vêtues de pagnes du 8 mars, elles ont débuté leur célébration par une marche de santé sur l’une de grandes artères de la ville de Kolwezi, l’avenue Du 30 juin. Parties de la Direction de COMIAKOL, elles se sont dirigées vers le rond-point de l’indépendance avant de revenir au point de départ. La pluie qui s’est invitée à la fête n’a pas entamé la détermination de ces femmes qui ont montré à la face du monde que la province peut compter avec la femme qui intervient dans l’exploitation minière artisanale.


De retour sur leur site, deux importantes communications ont été données à leur intention. L’attitude d’une femme enceinte dans la mine artisanale et les conseils pratiques sur le Coronavirus. Venue du Bureau provincial de SAEMAPE, l’oratrice a rappelé les risques liés à la manipulation des produits miniers par la femme enceinte. Elle a invité les femmes à ne pas accéder au site d’exploitation minière une fois dans cet état. «Ceci est pour le bien de la femme et la protection de l’enfant à naître», a-t-elle recommandé. Pour sa part, Daniel Nsenga infirmier à la clinique Comiakol est revenu sur la pendemie du moment. En bon professionnel de la santé, il a donné des conseils pratiques en vue d’éviter toute contamination au coronavirus.

Après cet étape de sensibilisation, les femmes et les invités se sont donnés rendez-vous dans une terrasse de la cité Mutoshi.
Dans son allocution, l’une des travailleuses de la Coopérative, Déborah BEBELIVE a invité l’assistance à faire sienne la lutte pour les droits des femmes. Elle a reconnu et apprécié l’engagement du Président Sylvestre Petit-Petit NGOMBE, de la deuxième personnalité de la coopérative, Alexis MUTOMBO et de tout le Staff dirigeant pour leur dévouement au respect des droits des femmes. Je suis de la génération égalité : «Levez-vous pour les droits des femmes» est le thème autour duquel ces femmes ont célébré cette journée, thème qui invite toutes les femmes de se lever pour le respect de leur droits.

«Levons-nous pour montrer au monde qu’il n’y a ni discrimination, ni inégalité dans l’exploitation artisanale à Mutoshi-Cobalt car ici, femmes et hommes sont égaux et traités de la même façon. Une longueur d’avance sur d’autres structures où la femme doit encore se battre en vue de recouvrer ses droits. Occasion pour les femmes de COMIAKOL d’inviter les autres organisations à emboîter les pas de cette Coopérative dans la valorisation de la femme.

Pour terminer la célébration en beauté, un repas a été servi agrémenté par quelques pas de danse à la grande satisfaction des invités et de la femme de COMIAKOL.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.