JIF 2020 : «La formation à la culture entrepreneuriale de la femme, un atout important pour le développement de la province», dixit Lydia KAPAPA.

Cet rappel a été lancé par le Commissaire Générale en charge de l’Entrepreneuriat des jeunes et Emergence de la classe moyenne au Lualaba. C’était au cours de son allocution aux femmes lors d’un atelier organisé par son Commissariat le lundi 9 mars dans la salle de conférence du gouvernorat.

Pour la circonstance, Lydia KAPAPA a invité les différentes déléguées des structures des femmes de Kolwezi à se lever en vue de défendre les droits des femmes.
Dans son allocution, la patronne de l’Entrepreneuriat des jeunes au Lualaba a rappelé les avantages à défendre les droits des femmes. Les mêmes droits reconnus aux hommes dans différents secteurs de la vie doivent être également applicables à la femme, a-t-elle martelé dans son mot introductif.


Ces droits qui souffrent à ce jour à cause de certains pesanteur socio-culturels encouragés par l’homme. Voilà pourquoi, elle a encouragé les hommes et les femmes à se lever conformément au thème national Congolais et Congolaise, levons-nous pour défendre les droits de la femme.
Elle a invité les femmes à se former à la culture entrepreneuriale en vue de contribuer au développement de la province. «Quand les femmes avancent, le monde avance avec elle», a-t-elle rappelé à l’assistance un proverbe africain.

Par son Commissariat, la province du Lualaba est engagé à soutenir les initiatives des jeunes par un soutien matériel et financier. Cet atelier a été animé par l’honorable Sénatrice Francine MUYUMBA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.