Lualaba : Les eaux de pluie inondent les parcelles à KOLWEZI dans la cellule de DILUNDU.

Après la pluie c’est le beau temps dit-on cet adage perd son sens dans la cellule DILUNGU où plusieurs famille ne savent plus se déplacer par manque de voies de canalisation, les eaux de pluie inondent leur parcelle, sur les avenues perpendiculaires avec la 3eme avenue prolongée, les eaux y stagnent le long car jusqu’ici aucune technique pour la canalisation n’a été envisagée pour conduire les eaux vers les avenues GAZUMBU, nouvellement construit.
Pour les moustiques vecteurs de différentes maladies avec ses eaux qui traînent c’est un meilleur endroit pour leur développement.
La même situation se vit au quartier latin presque toutes les avenues du coin sont impraticables.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.