Lualaba : Clôture de la session extraordinaire de décembre après un travail assidu de l’hémicycle.

Au terme de la session extraordinaire, l’Honorable KAMWENYI THUMBU MATAILA Louïs, Président de l’institution budgétaire, s’est félicité de la qualité du travail abattu par ses pairs lors de cette session.

Pendant ce laps de temps, la représentation provinciale a examiné et adopté d’importants projets d’édit à savoir «l’edit rectificatif de la province pour l’exercice 2019 et celui portant reddition des comptes de la province pour l’exercice 2018 ainsi que le budget de l’Assemblée provinciale du Lualaba», a indiqué le speaker de cette chambre qui ne s’est pas empêché de louer la disponibilité des élus provinciaux, signe de leur engagement vis-à-vis des Lualabais. Le Président de l’Assemblée Provinciale a salué l’ambiance de tolérance mutuelle et l’esprit constructif teinté d’un débat pluriel au cours des travaux législatifs. Convoquée le 30 décembre 2019, la clôture de cette session extraordinaire inaugure les vacances parlementaires. Occasion pour l’honorable Président de souhaiter aux députés un bon retour dans leurs circonscriptions respectives. Ces vacances vont permettre aux uns et aux autres «non seulement de rendre compte du travail abbatu par le législateur mais également récolter les désidératas de la base qui doit être sensibiliser à l’agriculture, fer de lance pour tout développement», a insisté l’honorable KAMWENYI THUMBU à l’endroit de ses collègues.

Une vue de députés provinciaux
Les Honorables Sénateurs KAUMBA et MUZANGISA à l’Assemblée Provinciale du LUALABA

Cette session s’est déroulée en présence de deux ténors de la politique lualabaise au niveau national, en l’occurrence les Honorables Sénateurs le professeur émérite Prince KAUMBA LUFUNDA SAMAJIKU, Rapporteur du Sénat et son collègue Laurent MUZANGISA MUTALENU. Ces derniers séjournent dans leur province dans les cadre des vacances parlementaires.

Vous aimerez aussi...

33 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.