Ouverture d’un atelier de renforcement des capacités des députés provinciaux du Lualaba dans l’élaboration du budget du secteur éducatif.

Cette session de formation se justifie par le renouvellement à plus de 80% de l’Assemblée Provinciale auquel il faut ajouter la mesure de l’application de la gratuité de l’enseignement de base.

Officiellement lancé ce mercredi 04 décembre par le Président de cet organe délibérant, l’honorable Louïs KAMWENYI THUMBU MATAILA, «ces travaux s’inscrivent dans l’objectif de doter les honorables députés des atouts nécessaires, de stratégies d’analyse budgétaire afin que ces derniers jouent pleinement leur rôle aux cours des sessions budgétaires», annonce Adolphe KALALA, lors de son speech.

Honorable Louïs KAMWENYI THUMBU MATAILA, Président de l’Assemblée Provinciale du Lualaba.

Pour le Point focal du Programme ACCELERE2, «la province qui réussira l’application de la gratuité de l’enseignement de base sera la plus développée d’ici les dix prochaines années».

Raison pour laquelle, son Programme s’est fixé la mission d’outiller les députés provinciaux dans l’élaboration, le contrôle et la redevabilité budgétaire à travers les engagements et les dépenses.

En avant-plan, quelques honorables députés et les cadres de l’administration au fond.

Initiative largement encouragée par le Président de l’Assemblée Provinciale qui estime que cet atelier entre dans le cadre de la formation permanente dans l’exercice parlementaire. «La finalité demeure le besoin d’avoir un budget participatif dans la rubrique réservée à l’éducation», a-t-il déclaré tout en souhaitant plein succès auxdites assises.

Le bureau de l’Assemblée Provinciale s’accorde avec son partenaire sur un plan d’assistance technique pour l’année parlementaire courante.

Le Directeur Provincial de l’Enseignement, l’Inspecteur Provincial Principal et les cadres de l’administration de l’Assemblée prennent également part à ces assises organisées par ACCELERE (Accès, Lecture, Rétention et Redevabilté), un programme qui vient en appui à la gouvernance du secteur de l’éducation en RDC.

Adolphe KALALA, Point Focal ACCELERE2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.