750m de câbles électriques volés plongent les Kasajois dans le noir.

La deuxième ville du Lualaba se trouve dans le noir depuis deux semaines. Conséquences du vol par des inciviques de 750m de câble de cuivre sur le tronçon KAWAYONGO- KAKOPA.

Interview avec Monsieur Félix MUYEMBE, Chef de Poste Snel KASAJI

Information confirmée par le Chef de Poste de la Snel/Kasaji. Félix MUYEMBE MPANGA dit attendre les moyens matériels nécessaires pour remédier à la situation car son rapport a été adressé à sa hiérarchie. Contacté, le Chef du Centre de Kolwezi affirme avoir déposer un état de besoin avec devis à la province via le Ministère de l’Energie. Louïs NYINGIKA attend patiemment le financement sollicité à l’autorité provinciale. A Kinshasa où il est en mission, Patrick Thierry André KAKWATA reconnaît avoir reçu un document de la Snel.

Patrick KAKWATA, Ministre Provincial en charge de l’Energie/ LUALABA

Seulement, il fustige l’attitude de la Société Nationale d’Electricité car «avec la libéralisation de l’électricité, à ce jour là Snel est une société commerciale». «A quelle fin est utilisée l’argent des factures des abonnés si à chaque panne la Snel doit recourir à la province pour un appui financier», se demande le ministre provincial en charge de l’Energie. «L’ intervention de la ligne affectée est à 100% à charge de l’Excetutif provincial, même le frais de mission de l’agent de Kinshasa appelé pour son expertise sur ladite ligne», se plaint le numéro 1 de l’énergie au Lualaba.

Un transformateur en attente d’être connecté sur le réseau Snel

«Nos interventions sont ponctuelles et à caractère purement social», conclu le Ministre.

Décidément, la situation est loin d’être résolue. La population abandonnée à son triste sort. Les médias locaux ne sont plus opérationnels, confie un journaliste de la RCSKM. Les activités commerciales qui recourent à l’électricité sont à l’arrêt. Les vivres frais de détériorent par manque de froid. Tandis que la nuit, certains inciviques en profitent pour créer l’insécurité.
Assurément, KASAJI est loin de connaître un dénouement heureux.

Stanislas LUMWANGA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.