ATOUTS ET FAIBLESSES DE LA GRATUITE DE L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE, COUP D’ŒIL SUR L’ÉCOLE PRIMAIRE MWANGEJI

une vue d’une salle ainsi que d’un mur

La gratuité de l’enseignement primaire est belle et bien effective en République Démocratique du Congo comme l’a prôné le président. Cependant, si cela est applaudi par les parents ; son effectivité à engendrer plusieurs difficultés auxquelles fait face les écoles publiques ainsi que celles conventionnées dont le surpeuplement des classes ainsi que le manque des frais nécessaires liés au fonctionnement.

L’exemple le plus illustratif est celui de l’école primaire Mwangeji de la convention catholique, localisée sur la route Kazembe en partance vers le bâtiment du gouvernorat de province à Kolwezi.

Ici, des classes sont très pléthoriques à l’exemple de la deuxième année A qui compterait 189 élevés bien que le maximum recommandé est de 60 élèves. Avec 12 classes, cette école est fréquentée aujourd’hui par 1029 élèves alors que le maximum serait de 720.

A en croire le chef d’établissement, lors des inscriptions il n’y avait pas moyen de refuser d’autres élèves par peur d’être sanctionné par la hiérarchie.

le Directeur de l’EP Mwangeji ainsi qu’une vue d’une salle

Ce n’est pas tout, l’école primaire Mwangeji n’a que 74 pupitres pour 12 classes avec une absence criante des bancs. Dans certaines classes avons-nous vus des chaises qui sont dans un état critique et stockés dans un coin. Ce qui fait à ce que les élèves s’assoient a même le sol pour suivre différentes leçons dispensées par le corps enseignant de cet établissement scolaire. D’où un cri de détresse lancé par le chef de cet établissement, cri renforcé par la délégation syndicale des enseignants de l’EP Mwangeji.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.