Lualaba : Les élèves n’étudient presque pas dans les écoles publiques et conventionnées depuis un mois.

Cela fait un mois depuis la rentrée scolaire 2019-2020 que les élèves n’étudient presque pas dans les écoles publiques et conventionnées.

Une timidité se remarque dans le déroulement des cours, à la base ? l’épineuse question de la gratuité qui divise le corps enseignant qui jusque-là veut le concret, c’est-à-dire la motivation.

Dans certains établissements où l’accès n’a pas été facile dans les salles de classe, les enseignants font semblant d’être à leurs postes de travail et laisse leurs postes.

Ce qui n’a pas rencontré l’assentiment d’un responsable d’une école qui appelle ses collègues a un sens plus élevé de responsabilité, car selon lui bien qu’étant du droit de réclamer son dû cela ne doit pas préjudicier les enfants.

Un instituteur retrouvé dans cet établissement scolaire avoue que malgré les conditions l’amour doit caractériser l’enseignement pour répondre aux besoins de la société.

Une situation qui exige l’implication des autorités pour ne pas hypothéquer l’avenir des enfants, futurs cadres du pays.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.