RDC : DELLY SESANGA AUTEUR D’UN PLAIDOYER QUI FAIT PAS L’UNANIMITE CHEZ LES POLITIQUES CONGOLAIS


De toutes façons Delly Sesanga a fait montre de sa nouvelle figure, traitre, mécontent politique qui après semblé avoir soutenu Felix Tshisekedi pendant la période électorale se constitue en premier ennemi du président de la république en lui faisant des propositions contra-legem, dans la mesure ou si les élections ne sont pas organisées en temps voulu le président de la république est contraint de démissionner chose qui a tiqués plusieurs exégètes politiques à l’exemple de Ludovicke Kalengayi coordonnateur des forces de renouveau qui selon lui Delly Sesanga a perdu les prédalles et le prends pour traitre qui après avoir soutenu Felix Tshisekedi manifeste un volte-face juste par ce qu’il n’a pas su se faire une santé politique en vue d’obtenir un poste ministériel dans le nouveau gouvernement.

Il invite cependant les députés nationaux à rejeter en bloc cette proposition qui est le fruit des ennemies du peuple.

Par ailleurs, Ludovic kalengayi recadre Sesanga et lui oblige à relire l’article 70 de la constitution. « Delly Sesanga nous a manipulés en nous faisant croire à l’époque que c’est lui qui savait interpréter l’idée du législateur sur l’article 70 de la constitution ». C’est pas le temps de parler des élections car nous ne savons pas si ça sera avec ou sans machine à voter, les moyens ne sont pas encore mobilisés, il n’est encore trop tôt de penser à cela car l’heure est d’abord au travail et à la politique de l’émergence.

A titre de rappel, c’est via un point de presse sur 7sur7, que Delly Sesanga a proposé la révision de la constitution pour exiger au Président de démissionner s’il ne parvenait pas à Organiser les élections en date prévue, aucun homme ne nierait avoir un visage pour lui seul et un autre pour la multitude sans qu’il ne soit confondu par ce qu’on appelle la vérité.

Il a parlé sous le choc
Nous ne pouvons pas imaginer que celui qui prétendait combattre le régime de Joseph Kabila au côté de Félix aurait des propositions sur la révision constitutionnelle maintenant .Grave encore une proposition qui exigerait au Président de la République, celui qu’il appel  « frère » de démissionner s’il ne parvenait pas à organiser des élections.

Tout porte à croire que Delly Sesanga n’a jamais aimé Félix
Nous savons tous, qu’avec les obligations du Président de la République, il se pourrait, « j’ai bien dit qu’il se pourrait » qu’il n’y ait pas élection au temps prévu.

Delly Sesanga après avoir trahit Moïse Katumbi pour être élu grâce au Président Félix aux législatives nationales et provinciales dans le Kasaï ,ce député de Luiza était persuadé être ministre jusqu’ à 30 minutes de la publication du Gouvernement ,n’ayant pas été nommé ministre ,il étale ces griffes, voilà à quoi ressemble les hommes qui font la politique de la mangeoire.

De : Joe YAZID

Vous aimerez aussi...

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.