FIN DU RAMADAN AU LUALABA

Le ramadan 2019, mois de prières et de jeûne, a touché à sa fin. Cette journée, qui tombe le premier jour du mois suivant le ramadan, dit de « chawwal », est aussi l’occasion de repas de fête en famille, de visites rendues à ses proches et d’échanges de cadeaux.

L’annonce a été faite à l’issue d’une « nuit du doute » à la grande mosquée de Paris, convoquée comme chaque année pour déterminer les dates de début et de fin du ramadan sur la base de l’observation du croissant lunaire, en conformité avec le choix opéré par les principaux pays arabo-musulmans.

Durant le ramadan, un des cinq piliers de l’islam, les croyants sont invités à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations sexuelles, de l’aube – dès que l’on peut « distinguer un fil blanc d’un fil noir » dit le Coran – jusqu’au coucher du soleil.

Quatrième pilier de l’islam, le ramadan a commencé cette année le 6 mai.

A Kolwezi, des centaines des musulmans hommes ; femmes ; jeunes voire les tout petit ont fait le déplacement pour le stade du cercle récréatif Manika ou une prière a été organisé dans la matinée.

Au cours de celle-ci, les musulmans de Kolwezi voire du Lualaba ont été exhortés à garder l’attitude qu’ils avaient durant la période de ramadan tous les jours de leurs existences afin de plaire a Allah (Dieu).

Puis les croyants musulmans ont regagnés leurs mosquées pour partager les repas en signe de fraternité.

Vous aimerez aussi...

35 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.