Le rôle d’un directeur de communication d’un club une tâche facile et difficile le paradoxe

Si souvent c’est la personne aimée par les fanatiques du club pas très apprécié par la presse du fait qu’un journaliste doit toujours être à la recherche de la vérité tandis que celui-ci fait tout son possible de toujours présenter la plus belle image de son club.

Si souvent la presse a besoin de lui pour les images d’un club qui doit évoluer à l’extérieur, avoir les nouvelles sur les recrues, des explications sur les defaites, mais lorsque la maison brûle au sein d’un club les journalistes par moment doute de ces informations recours à lui que s’il faut une affrontation sur des faits indiscutable par tous.
Afin de le voir se battre comme un petit diable, le paradoxe.
Juger parfois à tort comme une personne ayant plus qu’un plus qu’en pensant démesuré pour son club.

Si souvent les médias locaux l’index de défendre le président du club surtout en République démocratique du Congo (RDC) ou la plupart des dirigeants de club sont des hommes politiques, par moment trop acculer dans le forum des sports sur les réseaux sociaux il garde silence au mauvais moment et parle au mauvais moment, que faire? un dilemme! une chose est sûre il a un rôle très capitale pour la réussite de son club du fait qu’il gère les malentendus parce que étant lié directement à la presse.
Il analyse et donne son point de vue pour les match gagné ou perdu piste certains joueurs pour son club échange avec presque toutes les parties interne ou externe du club.
Pour la plupart des directeurs des communications contacter par notre rédaction de LMP ils sont juste mal compris.

Vous aimerez aussi...

9 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.