Moïse KATUMBI, Fin exil?


C’est depuis mai 2016 que Moïse Katumbi est parti en exil en Afrique du Sud pour des raisons de santé. L’homme était poursuivi par la justice congolaise pour avoir recruter des mercenaires étrangers Moïse Katumbi est inculpé pour atteindre à la sécurité de l’État temps à l’intérieur qu’à l’extérieur Katumbi et rester pendant les 4 dernières années l’opposant farouche au troisième mandat de Joseph Kabila. Le patron du Tout-Puissant Mazembe bénéficiaire a-t-il de la grâce présidentielle annoncée par le président de la République? La justice congolaise abordera t-elle ces poursuites contre J’? les questions restent pendante. L’homme a même exprimer une démarche pour obtenir un passeport biométrique congolais, il a également reconnu Félix Tshisekedi comme président de la République. Initiateur de la plateforme Lamula qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018. Moïse Katumbi se positionne comme étant l’un des leaders de l’opposition de ce gouvernement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.