Derby de Kolwezi : Simba dévore Manika

Un, deux,trois et quatre buts contre un dans un match qui n’est pas arrivé à son terme voilà ce qu’il faut retenir du derby qui s’est joué ce jeudi 18 avril au stade du cercle récréatif Manika.

Un derby qui a, il faut le dire, reflété l’image qu’affichent ces deux équipes depuis le début de cette phase des play-off qui est au terme de sa manche allée.

Une image d’une part, des kamikazes de l’As simba qui mise sur l’expérience de ses athlètes et surtout sur le talent de leur attaquant vedette Fiston Mayele, un vrais renard de surface qui n’arrête d’exploser son compteur buts au moins toutes les deux rencontres et qui offre des caviar à ses coéquipiers.

Et d’autre part c’est une image d’un Cs Manika perdu, fébrile, désorienté techniquement et tactiquement et ce, pas seulement pour ce match mais depuis le début de ces play-offs.

La lecture de ce match nous donne:

Une première mi-temps assez équilibrée et caractérisée par des longues balles en chandelles de part et d’autre.

Simba ouvre le score sur une erreur du gardien qui a mal lu la trajectoire d’un centre qui, remis dans l’axe trouve Fiston Mayele seul devant un bois vide. 1-0 pour simba.

À une minute de la pause , Manika égalise sur un pénalty concédé suite à une faute du défenseur central de simba qui intervenait après un coup-franc renvoyé par le gardien. contre pied parfait de Felly, égalité, et c’est la mi-temps.

Après les citrons, Simba ne cherchera pas loin.

Une passe en profondeur, un débordement dans l’aile droite qui semblait être un hors jeu puis un centre qui trouve le joueur Kaba qui marque le deuxième but des kamikazes.

Le coach Ephesien de Manika opère des changements qui n’apporteront rien car quelques minutes après c’est le troisième but qui arrive après un ballon perdu plein axe que Fiston Mayele d’un contrôle somptueux se défait du marquage de son vis-à-vis avant de livrer une passe à son coéquipier décalé à gauche qui à son tour, d’un tir croisé bat le gardien de Manika, 3-1 le public de simba jubilé.

Pendant ce temps la pression grimpe dans les gradins côtés supporters Manika qui visiblement n’en reviennent pas.

Des jets de projectiles qui obligent l’arbitre à interrompre momentanément la partie.

Après l’intervention de certains joueurs et dirigeants des supporters le public se calme et la partie reprend pour peu de temps seulement car quelques minutes après la reprise simba corsait l’addition par l’entremise de son joker Fiston Mayele qui une fois encore a fait parlé son talent pour punir la passivité défensive de manika en balayant deux défenseurs avant de battre le gardien. 4-1 au marquoir, la note est salée, la tasse est amère donc difficile à avaler pour les Mbingwas.

Ce but était la gouté d’eau qui a fait déborder la vase car il a poussé les fans de Manika à se livrer à une scène de barbarie qui a entraîné l’arrêt définitif de la rencontre alors qu’il restait encore une bonne dizaine de minutes à jouer. Simba prend la tête du classement partiel après la phase allée et Manika s’incline.

Avec une défense malade car ayant encaissé 7 buts pour quatre sorties.

Avec une ligne d’attaque presque muette qui n’a inscrit que 3 petits buts en autant de sorties.

Et une médiane incapable d’imprimer un style de jeu pouvant leur permettre de faire la diff, Manika a besoin d’une thérapie.

Vous aimerez aussi...

14 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *