Vatican : Les femmes auront désormais leur mot à dire sur la nomination des évêques

Pape François (Ph. de tiers)

Le Pape François va nommer des femmes à un comité du Vatican auparavant entièrement masculin. Petite annonce mais grand progrès puisqu’elles auront désormais leur mot à dire dans la sélection des évêques du monde entier.

Les femmes ont-elles enfin la côte chez les catholiques ? Sans aller jusqu’à parler de parité, leur place semble progresser au sein du Vatican, si l’on en croit les informations de Reuters. Selon l’agence de presse britannique, le Pape François souhaite leur donner l’accès à davantage de postes de haut niveau au Saint-Siège.

Elles devraient notamment rejoindre un comité du Vatican, actuellement exclusivement masculin, pour aider à la sélection des évêques du monde entier. Tous masculins aussi, pour rappel.

Qui sera nommée? Et quand ? Le Souverain pontife n’a encore rien précisé. Pour autant, dans cette interview exclusive datant du 2 juillet, il explique : “ Deux femmes seront nommées pour la première fois au sein du comité chargé d’élire les évêques de la Congrégation pour les évêques.” Deux… sur les 25 personnes qui y siègent aujourd’hui. “ Je suis ouvert à l’idée de donner [aux femmes] des opportunités”, a-t-il souligné.Pour l’instant, l’information relayée par Reuters n’a pas été officiellement annoncée au sein du plus petit Etat du monde.

Les femmes choisies et leurs collègues masculins se réuniront toutes les deux semaines afin d’évaluer les profils des prêtres ou des évêques pour un diocèse dont le siège est vacant. En juin, une nouvelle constitution dédiée à l’administration centrale du Saint-Siège était déjà entrée en vigueur. Elle autorise hommes et femmes laïcs à diriger la plupart des départements du Vatican. Le Pape a annoncé qu’elle pourrait aussi concerner les départements de l’éducation et de la culture des catholiques ainsi que la bibliothèque apostolique.

En outre, François a déjà nommé un certain nombre de femmes au Vatican. En 2021, il a choisi la sœur Raffaella Petrini comme numéro deux du poste de Gouverneur de la Cité du Vatican. Elle est désormais la femme la mieux placée de l’Etat. La même année, il a également sélectionné la religieuse italienne, sœur Alessandra Smerilli, au poste de numéro deux du bureau de Développement du Vatican, chargé des questions de justice et de paix. Autre femme nommée, laïque cette fois : Barbara Jatta, qui est devenue la première directrice des Musées du Vatican en 2016. Depuis 2019, Cristiane Murray est quant à elle la directrice adjointe du Bureau de presse du Vatican.

Le Pape François a innové. Sera-t-il compris et suivi ? La question demeure !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.